Menu Close

COMMERCIALISATION EN CIRCUIT COURT DES PRODUITS AGRO ÉCOLOGIQUES DANS LES SAVANES : UNE ETUDE DE FAISABILITE VALIDEE A DAPAONG

Le rapport d’une étude de faisabilité de la commercialisation en circuit court des produits issus des pratiques agro écologiques dans la région des Savanes a été validé, le mardi 30 juin à Dapaong au cours d’un atelier.

La rencontre, qui a réuni les membres de l’Union régionale des organisations de producteurs de céréales dans les Savanes ( UROPC-S ), les représentants de la mairie et de la prison civile de Dapaong ainsi que les restaurateurs, a été initiée par l ‘ONG Recherche, Appui et Formation aux initiatives d’auto développement ( RAFIA ) en collaboration avec l’UROPC-S et la Société commerciale Synergie d’Action du Millénaire (SAM-TOGO) . L’atelier s’inscrit dans le cadre du projet intitulé « Intensification durable des pratiques agro écologiques dans la région des Savanes ».Il a pour objectif de présenter et de discuter les résultats obtenus par l’étude, de compléter ou de renforcer les informations manquantes et de définir de façon concrète le modèle du marché des produits issus de l’agroécologie dans les Savanes. L’étude de faisabilité de la commercialisation en circuit court dans la région permet de disposer d’informations nécessaires afin d’entreprendre des actions et de mettre en place des stratégies de commercialisation des produits issus des pratiques agroécologiques pour l’accompagnement des bénéficiaires du projet agroécologie. Le document fait ressortir les circuits actuels des produits agricoles en général dans la région des Savanes, la connaissance actuelle des consommateurs des produits biologiques à promouvoir,

Au cours de la plénière, une brève présentation des résultats de l’étude a été faite suivie d’un débat d’ordre général et de la présentation des résultats des travaux de groupe.

Saluant l’initiative, la première adjointe au maire de la commune Tône1, Jalombi SAYABE a fait remarquer que cet ensemble visant à pratiquer une agriculture plus respectueuse de l’environnement et des spécificités écologiques se caractérise par une conception globale des produits agroalimentaires. Pour elle, l’encrage de ces produits dans leur territoire permet d’obtenir un cercle vertueux de qualité liée à la production durable des ressources locales vitalisées. Le directeur exécutif de l’ONG RAFIA, Gaëtan BIEGNIEBE a souligné l’importance de l’importance de cette étude. Il a exprimé sa gratitude aux partenaires des services techniques déconcentrés de l’État qui ont toujours soutenu la cause du développement dans la région des Savanes.

Télecharger le reportage de l’ATOP en cliquant ici: en  haut du reportage page3

3 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *